De récentes études ont réaffirmé l’importance du marketing de contenu pour le développement de visibilité en BtoB. Et ce, peu importe que l’on soit dans une stratégie d’acquisition B2B ou B2C, le contenu a été et demeure ROI.

Mais pour que cela fonctionne, il faut avant tout du contenu de qualité aussi bien sur la forme que sur le fond. Pour être lu, les messages se doivent d’apporter une information nouvelle, de répondre aux interrogations de vos cibles, de satisfaire leurs intentions de recherches, de leur apporter de l’information utile.

Notre infographie sur les clés du marketing numérique BtoB

Infographie : 7 tendances du marketing numérique qui dominent en 2019

Clé #1 – Marketing de contenu VS Publicité en ligne

Le marketing de contenu reste la technique de marketing numérique dominante en BtoB. Elle est même dans certains cas extrêmement rentable comme l’illustre l’exemple ci-dessous.

En 2018, l’article de blog le plus efficace qu’a produit notre agence SEO pour le site de l’un de nos clients a généré à lui tout seul sur l’année 88 905 visites organiques.

Comment le SEO permet d’obtenir un coût au clic à 0,005 €
Découvrir notre méthode

Si l’on considère le coût global de la prestation (recherche de sujet, production éditoriale, optimisation SEO, création de visuel, publication, suivi et mesure SEO) cela a coûté en tout et pour tout 450 € HT. Une visite organique générée par cet article revient donc à 0,005 €. En comparaison, sur les mêmes mots clés, le coût moyen du clic sur Adwords est de 1,32 €, pour obtenir autant de visites il aurait fallu que notre client débourse 117 354 €.

Bien entendu ceci est cas particulier et ne peut absolument pas être pris comme une généralité. Nous avons d’autres cas clients ou les campagnes Adwords sont plus rentables et adaptées que la production de contenu SEO.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il est nécessaire de mesurer en amont la rentabilité des actions pour qu’à budget égal, on favorise celles qui génèrent le plus de trafic qualifié.

Ce que cela signifie :
Arrêtez de vous concentrer exclusivement sur des stratégies de référencement payant.

Clé #2 – Ne sous-estimez pas la puissance marketing du visuel

La création de visuels reste la priorité en marketing numérique pour la promotion de contenu B2C. Mais pour que cela fonctionne, il faut du visuel attrayant, sexy, qui donne envie.

C’est également le moyen de faire passer rapidement un message souvent complexe. En 2018 le temps moyen passé sur un site Internet est de 2 minutes 17 secondes. Vous ne pouvez donc bâtir votre stratégie de marketing numérique exclusivement sur des articles-fleuves. Vous devez retenir l’attention et convaincre rapidement votre audience que votre propos est la réponse à la question qu’elle se pose.

Ensuite lorsque votre visiteur aura déterminé qu’il est au bon endroit pour trouver la réponse à ce qu’il cherche, il prendra le temps de lire votre contenu. Le visuel permet de séduire, pour laisser le temps au discours convaincre.

Ne pas sous-estimer non plus le trafic organique que peut générer un bon visuel.

Ce que cela signifie :
Face à la concurrence de plus en plus importante, les entreprises doivent impérativement miser sur un contenu visuel de qualité.

Clé #3 – Le visuel encore plus important sur les réseaux sociaux

Un article de BuzzSumo qui explique “comment booster massivement son trafic” nous révèle que les publications Facebook génèrent 2,3 fois plus d’engagements. Mais Facebook n’est pas la seule plateforme concernée. Instagram, Pinterest, Twitter, LinkedIn sont également très prisées …

Et pour s’en convaincre, il suffit de voir comment l’ergonomie et la place accordée aux visuels ont évolué sur les plateformes réseaux sociaux.

Ce que cela signifie :
Les visuels favorisent les engagements qui se mesurent par les likes, les commentaires et les partages. Il est donc facile d’identifier dans sa stratégie de marketing numérique ce qui fonctionne pour ensuite le reproduire.

Clé #4 – Twitter le chouchou du BtoB en marketing numérique

Quand on pense BtoB on a tout de suite le nom LinkedIn qui vient en tête. Pourtant selon l’étude de Forbes Twitter est le réseaux social qui obtient le meilleur score (1301 contre 1273 pour LinkedIn) en matière de prospection et de vente vers une cible BtoB.

Twitter est même, la plateforme préférée des commerciaux. Cela s’explique du fait de la nature rapide et collaborative de Twitter, un vendeur peut ainsi efficacement partager et échanger des idées ou nouer une relation avec un client potentiel par le biais de messages courts.

Ensuite, lorsque l’échange se passe bien, la relation peut évoluer vers Linkedin – qui permet un engagement personnel beaucoup plus important – et ainsi évoluer plus facilement vers la concrétisation d’une vente ou d’un contrat.

Ce que cela signifie :
Twitter est la plateforme sociale qui domine en B2B. L’utilisation de visuels permet de mieux toucher sa cible pro.

Clé #5 – Le triple effet KissCool des infographies

De toutes les formes de contenus, les infographies sont celles qui performent le mieux, celles qui sont le plus “ROIstes”.

Les infographies attirent naturellement l’attention elles sont souvent visuellement sexy. Même si généralement elles regroupent un volume important d’informations, la façon synthétique dont elle les présente permet d’appréhender d’un coup d’oeil un maximum d’éléments. Elles sont donc parfaitement adaptées aux usages de lecture du web où l’audience d’un site “scanne” plus qu’elle ne lit.

Par ailleurs, les infographies se référencent très bien dans Google. Si en plus vous associez à votre infographie des balises spécifiques – je pense notamment à des balises dédiées à Pinterest – votre infographie va progressivement développer une visibilité organique et attirer de plus en plus de monde vers votre site Internet.

Enfin, si votre infographie est sexy et présente de l’information utile pour votre communauté, elle a naturellement tendance à être partagée. Cela va créer du netlinking de qualité vers votre site et améliorer progressivement le ranking de votre domaine ce qui profitera à votre contenu. Car plus votre ranking sera élevé, plus Google aura tendance à indexer vos pages. Un meilleur ranking réduira également le temps qu’il faut à vos contenus pour atteindre la première page de Google.

Lire notre étude sur le temps qu’il faut à une page pour être indexé dans Google

Ce que cela signifie :
Il est important d’associer des infographies à sa stratégie de contenu.

Clé #6 – Inciter vos clients à devenir vos propres prescripteurs

Le contenu visuel créé par les clients d’une marque est plus efficace que celui produit par la marque elle-même.

Une stratégie en marketing numérique qui est très efficace consiste à inciter des clients à produire eux-mêmes du contenu en faveur d’une marque.

Ce contenu se relaye particulièrement bien ce qui va inciter d’autres aficionados de la marque à faire de même. Vous aurez ainsi créé un cercle vertueux qui une fois en place participera activement au développement de visibilité de votre marque.

Ce que cela signifie :
En impliquant leurs clients dans leur stratégie de contenu visuel, les marques peuvent véritablement se distinguer de la concurrence.

Clé #7 – L’interactivité, le joker du marketing numérique

Le marketing numérique en 2019 met l’accent sur le contenu interactif. La demande de ce type de contenu est en effet en forte augmentation.

Le contenu interactif est un contenu qui apporte une dimension ludique. Il permet aux internautes de “jouer”, de s’impliquer, de découvrir autrement vos messages.

Cela peut être des jeux, des questionnaires, des photos sur lesquels il faut cliquer. Les idées peuvent se décliner presque à l’infini. Peut importe votre approche, avec du contenu interactif vous brisez la monotonie d’un discours commercial souvent ennuyeux que l’on zappe généralement rapidement. Vous incitez ainsi votre audience à s’approprier vos contenus, et surtout à les lire.

Un contenu interactif est en moyenne 4 à 5 plus vu que du contenu statique.

Ce que cela signifie :
L’évolution des technologies du web rend de plus en plus simple l’implémentation de nouvelles fonctionnalités. Profitez-en pour remplacer progressivement vos contenus web statiques (Web 1.0) en faveur de contenus interactifs (Web 2.0).