Qu’il s’agisse de la création d’un nouveau site Internet, d’un blog ou d’un site ecommerce, une question essentielle demeure : combien de temps faut-il pour être référencé dans Google ? Quelles sont les variables SEO qui permettent d’apparaître plus vite dans les résultats de recherche ? Comment accélérer le positionnement dans le moteur de recherche Google ?

Pour apparaître en première page de Google il faut tout simplement réussir à se faire indexer par le moteur de recherche, et ainsi de bénéficier d’un bon référencement naturel (SEO). Mais comment ? Et surtout combien de temps faut-il pour être indexé dans Google ?

Y a-t-il une règle ou une méthode quand on voit que cela dépend de tellement de paramètres clés comme le ranking du site, la concurrence, le budget, les compétences et que l’on constate qu’une page peut être référencée après plusieurs mois, voir années, alors que d’autres le sont parfois juste en une heure ou deux ?

Ahrefs, le célèbre outil d’analyse de la popularité des sites Internet et du suivi de leurs backlinks, a mené une étude intéressante et répond en partie à cette question.

Source de l’article

Quel âge a votre page la mieux référencée ?

Cette étude s’intéresse dans un premier temps à l’âge que peut avoir la page la mieux référencée d’un site internet. Pour cela l’éditeur a extrait aléatoirement de sa base de données 2 millions de mots-clés et analysé pour chacun de ces mots clés l’âge moyen des 10 meilleurs pages classées.

L’âge de la page est calculé à partir du moment où elle été vue pour la première fois par les outils de “crawl” (ou d’analyse) de l’éditeur.

Combien de temps pour être indexé dans Google ?

Comme on peut le voir sur ce graphique, l’âge moyen des pages dans le top 10 du classement des moteurs de recherche est de plus de deux ans.

Et celles qui se trouvent en première position ont un âge moyen de trois ans.

Enfin seulement 22 % des pages qui figurent en première page de Google ont moins d’un an.

Age moyen des pages indexées dans Google

L’éditeur s’est ensuite intéressé aux pages de moins d’un an afin de déterminer pour chaque position en première page de Google le pourcentage d’indexation de ces “jeunes” pages.

Pourcentage de page de moins d'un an en tête de classement Google

Et les résultats sont peu encourageant pour qui souhaite faire référencer son site internet en première page de Google, car les SERP sont clairement dominées par les “vieilles” pages autrement dit celles ayant plus d’un an d’existence.

Combien de temps cela prend-il pour obtenir un bon ranking dans Google ?

Pour avoir un début de réponse à cette question, l’éditeur de l’outil s’intéresse cette fois-ci aux pages référencées dans sa base de données et vient prélever un échantillon de 2 millions de pages ayant été vues pour la première fois il y a un an.

Il a ensuite analysé la position des ces pages, quelques soit le mot clé référencé et voici ce qu’il en conclut.

Performance des pages

Seulement 5,7 % de toutes les pages étudiées sont classées en première page de Google sur au moins un mot clé.

Les pages des sites internet possédant un DR élevé (Domain Rating = Autorité de Domaine) s’en sortent mieux. Ce qui est logique et démontre l’importance du ranking de Google déterminé par la popularité d’un site internet.

Quand on s’intéresse de près à ces 114 000 (5,7 % de 2 millions) pages pour déterminer à quelle vitesse elles ont été référencées en première page de Google on note que la plupart d’entre elles ont rejoint le top 10 en approximativement 61 à 182 jours soit 2 à 6 mois.

Temps pris pour l'indexation

On pourrait donc penser qu’il faille 2 à 6 mois pour être référencé en première page de Google, mais cette conclusion n’est pas correcte. En effet cette période de temps ne concerne que 5,7 % des pages qui ont été propulsées en première page de google en moins d’un an alors que presque 95% des pages analysées dans cette étude soit 1,9 million de pages sur 2 millions n’ont jamais atteint le top 10 des moteurs de recherche.Seulement 5,7% des nouvelles pages publiées seront affichées en première page de Google en moins d'un an. Click To Tweet

L’éditeur s’est également intéressé au volume de recherche mensuel des Mots clés et le résultat est encore plus édifiant

Indexation par rapport à la performance du mot clé

Seulement 0,3 % des pages de l’échantillon sont référencées en première page de Google en moins d’un an pour un mot clé à haut volume de recherche. 

En analysant le rapport entre les 5,7 % des pages référencées en moins d’un dans le top 10 des moteurs de recherche et le volume de recherche des mots pour lequel elles sont référencées voici ce que l’on constate.

Indexation par rapport à la performance du mot clé

À la lecture de ce graphique, on s’aperçoit qu’il est possible d’être référencé rapidement sur un mot clé possédant un volume de recherche peu élevé alors qu’il faudra presque un an voir plus pour être présent en première page de Google sur un mot clé concurrentiel.

Mais encore une fois ne pas oublier que cette conclusion porte sur les 114 000 pages (5,7%) qui ont réussi à atteindre le top 10 des pages Google.

Conclusions et recommandations

Est-ce que cette étude donne une réponse claire à la question «combien de temps faut-il pour être référencé»?

La réponse est Non.

Néanmoins elle soulève des points importants, le premier étant que près de 95% des pages nouvellement publiées ne seront pas visible en première page de Google avant un délai d’un an. Et pour les 5% de “chanceux” qui y arrivent, l’opération prendra entre 2 et 6 mois.0,02% des nouvelles pages publiées est indexé (en moins d'un an) en 1er page Google sur un mot clé concurrentiel Click To Tweet

Cela dit il est utile de préciser que le terme “chanceux” est un abus de langage. Car il ne fait aucun doute que la raison pour que ces 5% de pages nouvellement publiées apparaissent en première page des moteurs de recherche ; est le fruit d’un travail de référencement méticuleux, précis ainsi que d’une connaissance approfondie des règles SEO.

On retiendra donc que pour maximiser ses chances de figurer parmi ces 5% et faire indexer sa page dans le top 10 de Google en moins de 6 mois il faudra veiller en priorité aux points suivants :

Se focaliser sur les intentions de recherche

En effet, il peut être très difficile de figurer en première position de Google pour certains mots clés très concurrentiels. D’où l’intérêt de s’intéresser aux intentions de recherche des cibles. Ces intentions de recherche peuvent alors vous permettre de découvrir d’autres mots clés beaucoup moins utilisés, mais pouvant générer un trafic similaire voir plus qualitatif.

A titre d’exemple nous avons réussi à référencer notre page mettant en avant notre service de production de contenu éditorial dédié au SEO en première page de Google sur le terme : « production éditoriale SEO« .  Notre stratégie était de choisir une expression à faible volume de recherche, mais générant en revanche un trafic très ciblé. Cette stratégie à été payante, car notre page à été indexée 1ère position sur sur Google en moins de 24h et nous permet aujourd’hui de générer des leads très qualifiés.

Connaître sa concurrence

Je n’ai de cesse de le répéter, mais le référencement naturel est relatif, c’est-à-dire qu’il dépend d’un contexte concurrentiel. Connaître sa concurrence et définir ce contexte, permet de définir l’effort de référencement à fournir et surtout d’être en mesure d’identifier les axes pour développer rapidement sa visibilité et commencer à faire apparaître son contenu rapidement en première page de Google.

Travailler la popularité de son site

On l’a vu, un site possédant un bon Domain Rating à 11% de chance de se retrouver en première de Google contre 3% pour un site ayant un Domain Rating faible.

Augmenter son Domain Rating au travers d’une campagne de netlinking de qualité et régulière est un des meilleurs moyens pour propulser son site en tête des moteurs de recherche.

Travailler la qualité et la pertinence des contenus :

On veillera à produire un contenu éditorial en cohérence avec sa thématique, mais surtout en lien avec des intentions de recherche véritables plus que chercher à se concentrer sur un mot clé en particulier.

Produire du contenu qui répond à des tendances du moment ou qui fait référence à des sujets d’actualité peut également accélérer les temps de référencement.

Toujours pour raccourcir les délais de référencement Il est utile d’effectuer un arbitrage des mots clés pour déterminer les mots les plus rentables en termes d’effort de référencement vs potentialité de trafic généré.

Reporting, reporting, reporting

Enfin, je ne saurais trop vous conseiller d’effectuer un reporting régulier de votre référencement naturel. Cela vous permettra de mesurer la pertinence de vos actions, le retour sur investissement, d’effectuer un suivi de la concurrence, mais surtout de dégager de nouvelles pistes d’amélioration.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Denis Degioanni

Denis Degioanni

Denis Degioanni Gérant associé de l’agence Do Ingenia et Consultant en Marketing Digital depuis plus de 16 ans. Vous avez besoins d'aide ? Posez-moi votre question. Et gardons contact sur Linked-In, Facebook et Twitter