N° gratuit : 04 22 48 01 26

Votre blogue stagne et vous aimeriez attirer plus de lecteurs ? Vous avez du mal à acquérir de nouveaux visiteurs, à toucher votre cible ? Vous avez produit des tonnes de contenus (éditorial, livres blancs, guides, cas client, etc ..) et pourtant le trafic de votre site n’arrive pas à atteindre vos objectifs.

Sommaire de l’article

C’était le cas d’un de nos clients pour qui nous avons mis en place une stratégie SEO et qui depuis a augmenté le trafic de son blog de 800% et ses conversions de 1200%.

Notre cas client : de 500 visiteurs à 6000 en quelques mois

Quand nous avons commencé à travailler pour ce client son blog plafonnait à 500 visites par mois et générait très peu de conversions (environ 4 à 5 par mois), et ce malgré une publication mensuelle sur son site tous les mois.

Nous avons donc pris la décision de revoir de fond en comble la tactique à adopter et nous avons porté l’accent sur la qualité des productions éditoriale, mais également des supports.

Afin de maitriser le budget, nous avons conservé la fréquence de la production éditoriale, soit un article tous les mois. Mais nous avons optimisé cette production éditoriale pour les cibles de l’entreprise ainsi que pour le référencement naturel et en l’espace de quelques mois le trafic a été multiplié par 8.

Evolution du trafic du blog

Evolution de la courbe du trafic du blog

Mais qu’importe l’audience me direz-vous et vous aurez raison, c’est la raison pour laquelle nous avons concentré nos efforts pour générer plus de visiteurs certes, mais des visiteurs ciblés. Ce qui a eu pour effet de multiplier les conversions par 12.

Dès le début de notre mission, nous avons mis en place une grille de lecture basée sur des indicateurs clés de performances ou KPI (Key Performance Indicator). Ce tableau de bord permet en temps réel de calculer le retour sur investissement de chacune de nos actions pour mesurer leur rentabilité.

Notre premier indicateur clé de performance (KPI) à été le cout d’une conversion. Lorsque nous avons rencontré notre client, celui-ci  utilisait Google Ads comme un principal canal d’acquisition. Le référencement naturel, second canal d’acquisition, n’était pas très performant. Le cout d’acquisition en provenance de ce canal était alors à l’époque relativement élevé.

Aujourd’hui nous avons réussi à réduire le cout d’acquisition par référencement naturel à quelques euros et avons même pris la décision de stopper les campagnes Adwords ce qui permet une économie de budget très significative sans impacter la progression des conversions.

Je suis très prudent lorsque je mesure le taux de conversion d’une action, car la conversion elle-même dépend de multiples facteurs et de nombreux curseurs peuvent la faire varier :

  • ergonomie du site
  • absence d’erreurs
  • longueur du tunnel de conversion
  • optimisation on-page
  • popularité

Je mesure donc très rarement la performance d’un blog à son taux de conversion.

Mais dans ce cas précis, si nous regardons la courbe de popularité du blog et l’évolution des conversions nous constatons une corrélation entre les deux. Depuis la mise en place d’une stratégie SEO, la production de contenu éditorial est devenue pour le blog une source d’acquisition majeure de cibles qualifiées et par la même occasion de conversion.

Conversions Woocommerce

Evolution de la courbe des conversions Woocommerce

Alors quelles ont été les étapes qui nous ont permis une augmentation du trafic du blog par 8x et une augmentation des conversions x12 ? Les voici !

1. Etape n°1 : se concentrer sur les recherches organiques SEULEMENT

Il peut être tentant de rédiger des articles sur tous les sujets qui vous semblent intéressants.

Les sujets peuvent être divers et variés : actualité du moment, présentation d’un nouveau produit, les tendances du secteur (voir notre article – des idées pour votre blog) et sans réelle réflexion il peut être tentant d’écrire sur tout et n’importe quoi. Mais ce n’est peut-être pas une si bonne idée que ça !

Pour comprendre ce principe, essayez de vous projeter et de vous poser une simple question. Est-ce que mon article continuera à m’envoyer du trafic dans deux ans ? Et combien ? Dans 90% des cas, le sujet qui vous semblait brulant et incontournable perd un peu de sa pertinence.

Prenons un exemple pour illustrer ce que je viens de dire. Vous trouverez ici un article qui parle des nouveautés du nouveau Gmail et de son déploiement. C’est un très bon sujet d’actualité parce qu’il vient juste de se produire.

Déploiement du nouveau Gmail

Article sur le déploiement du nouveau Gmail.

Mais pensez-vous que les gens continueront à chercher cette information dans deux ans ? Je ne pense pas.

C’est le genre d’article qui à une durée de vie très limitée et le trafic qu’il génère va rapidement diminuer et se réduire à peau de chagrin.

Alors bien entendu vous pouvez-avoir l’impression qu’en publiant ce genre d’actualité brulante chaque jour (comme le font les blogs d’actualité) votre audience va grossir. Cependant, sans parler du volume de travail colossal que cela représente, l’acquisition de votre audience ne sera qu’une illusion.

Evolution des visites avec des articles liés à l'actualité

Evolution des visites avec des articles liés à l’actualité

Tout simplement parce que si vous suspendez même temporairement la cadence et vous concentrez sur quelque chose d’autres, votre trafic va rapidement diminuer. Et vous retournerez là ou vous en étiez avant de commencer vos actions d’acquisition de trafic.

Alors quelle est la solution à ce problème ?

Construisez votre stratégie éditoriale pour le trafic de recherche !

En effet, si vous identifiez des sujets et produisez du contenu éditorial que les gens continueront à chercher mois après mois, et que vous réussissez à propulser votre contenu en première page de Google alors votre trafic organique ne diminuera pas.

Tant que votre article sera référencé par Google et pertinent pour les intentions de recherche de vos cibles, vous obtiendrez un trafic qualifié en provenance de Google et les autres moteurs.

A SAVOIR : Connaître les 5 étapes du processus d’achat des consommateurs peut grandement vous simplifier la tache

Plus la peine de publier 10 à 15 articles tous les mois juste pour éviter que le trafic de votre blog ne baisse.

Publiez seulement 10 à 15 articles au total, mais sur des sujets bien choisis et votre trafic non seulement ne baissera pas, mais continuera à augmenter naturellement et progressivement.

Evolution des visites avec des articles liés aux intentions de recherche

Voici le résultat de ce que produit la publication d’article sur des sujets à fort potentiel. C’est ce que j’appelle l’effet mille-feuille, votre visibilité se développe grâce à chaque nouveau contenu éditorial, mais également par l’impact des précédents.

Cibler les mots clés à fort potentiel

Aujourd’hui lorsque nous bâtissons une stratégie digital pour nos clients, l’analyse de l’état du web nous renseigne directement sur le contenu à produire.

Le choix des sujets à traiter n’est pas du au hasard ou à l’envie de relayer une actualité. Nous choisissons seulement de publier que des articles avec un très fort potentiel de recherche organique et dont le contenu est susceptible de répondre aux besoins des internautes ciblés.

Vous aimeriez un exemple concret ? Dans l’étude de cas suivante, nous nous pencherons sur un site de traduction assermentée en ligne. Secteur fortement disputé sur Google.

En analysant le potentiel marché nous nous sommes rendu compte que les mots clés qui génèrent le plus de trafic sont sans surprise : traduction assermentée, mais également traduction de permis de conduire, de diplôme, d’acte de naissance ou bien des requêtes autour du prix de la traduction assermentée.

Nous avons opté pour une approche adaptée pour apporter des éléments de réponse à ces besoins. Ce qui au fil du temps a positionné le site en première position dans Google sur des termes généraux comme traduction assermentée, prix d’une traduction assermentée, mais également des recherches plus spécifiques comme traduction assermentée de diplôme, traduction de permis de conduire.

Classement des mots clés liés aux intentions de recherche

Et comme ce positionnement correspond exactement aux cibles du site Internet, l’évolution des visites (+800%) a eu un impact terriblement efficace sur l’évolution des conversions (+1200%).

Et je vais même plus loin, cette règle de penser trafic organique est tellement efficace que même l’étape d’identifier les articles d’un blog qui ne ramène aucun trafic organique puis de les supprimer du blog ; produis déjà à elle seule un impact positif sur l’augmentation du trafic du blog.

Ne pas négliger la concurrence

Comme vous le savez la visibilité sur Internet est relative. C’est à dire qu’elle dépend du contexte concurrentiel. Connaître ce contexte vous donne non seulement l’opportunité d’adapter vos actions par rapport à celles de vos principaux concurrents vous permet également de mesurer l’effort à fournir et les actions nécessaires pour développer votre visibilité et donc le budget des actions nécessaires pour passer devant la concurrence.

Dans l’exemple de notre client (traductions-assermentees.com) nous sommes partis de très loin, car la concurrence est acharnée dans ce secteur en particulier. Deuxième difficulté, comme le projet et le site étaient jeunes, le budget pour l’optimisation du « Search » et des conversions était limité.

La toute première étape que j’ai mise en place fut donc de réaliser un audit SEO. Ceci nous m’a permis d’identifier rapidement les actions essentielles à mener et d’écarter les actions secondaires. Le résultat a été une économie de budget très significative. Et une fois la liste des actions dressée, j’ai pu les planifier et les optimiser au fil de l’eau. Et en quelques semaines le résultat s’est fait sentir. A votre tour, n’hésitez pas à scruter et analyser l’activité de blogueurs situés dans le même secteur que vous. Regardez attentivement les mots clés ciblés, les titres choisis, le sujets traités. Rien ne vous empêche de vous inspirer d’un article déjà publié pour faire mieux !

Evolution de la visibilité de traductions-assermentees.com par rapport à la concurrence (données SEMRush)

Evolution de la visibilité de traductions-assermentees.com par rapport à la concurrence (données SEMRush)

2. Etape n°2 : privilégier les sujets avec un fort « potentiel business »

Vanité des vanités, tout est vanité. Et le trafic n’échappe pas à la règle. Le fait d’accroître le nombre de visites sur un site web n’est forcément significatif. Voici deux exemples qui illustrent ce que je viens de dire.

Si vous vous intéressez au marketing digital vous avez du probablement entendre parler du « blog du modérateur » qui est l’un des blogs les plus influents sur le sujet.

Ce blog est un média de référence pour les professionnels du digital et génère un très grand nombre de visites organique tous les mois.

Statistiques du blogdumoderateur.com (source Ahrefs.com)

Statistiques du blogdumoderateur.com (source Ahrefs.com)

Mais sauriez-vous dire quel est leur article qui leur génère le plus de trafic organique ? Il s’agit de celui-ci – Le calendrier scolaire 2017-2018 à imprimer.

Page générant le plus de trafic organique pour le blog du modérateur

Page générant le plus de trafic organique pour le blog du modérateur

Est-ce que vous voyez ou je veux en venir ?

Le blog du modérateur est un blog dédié aux professionnels sur l’état de l’art du digital et l’article qui leur génère le plus de visite en provenance des moteurs est un calendrier à imprimer.

Quelles sont les chances pour qu’une personne qui cherche un calendrier à imprimer ait en même temps besoin de conseils sur les derniers outils (la plupart du temps onéreux) et de connaître les dernières tendance en matière de marketing digital et community management ?

Une autre approche du référencement pour booster votre audience

L’approche que notre agence recommande est généralement légèrement différente. La plupart des clients que je rencontre n’ont ni le temps ni les ressources pour travailler des cibles approximatives.

Prenons un exemple, toujours avec notre client www.traductions-assermentees.com.

Disons que vous cherchez à faire traduire officiellement un diplôme en ligne et que vous tapiez « traduction assermentée diplôme » dans Google.

Page de résultats de recherche pour traduction assermentée diplôme

Extrait d’une page de résultat Google sur la requête « traduction assermentée diplôme »

Vous allez très probablement cliquer sur l’un des deux premiers résultats naturels et qui ramène soit vers la fiche produit pour commander votre traduction soit vers un article qui explique comment traduire vos diplômes et relevé de notes

Ici nous cherchons à répondre directement aux deux intentions les plus fréquentes et qui sont :

  1. Intention transactionnelle : j’ai besoin d’une traduction assermentée et je veux l’obtenir (commande en ligne),
  2. Intention informationnelle : je me demande dans quel cas dois-je faire traduire mon diplôme et je cherche de la littérature à ce sujet

En répondant directement à ces intentions, nous ne sommes pas dans la stratégie de volume comme la publication du calendrier scolaire 2017-2018 qui ramènent à lui seul plus de deux fois plus de visites que le site de traduction assermentée en entier.

Dans nos stratégies de référencement naturel, j’introduis donc la notion de « valeur éditoriale » qui se compose de la façon suivante :

  • “Incontournable” – Le produit ou le contenu éditorial est une réponse incontournable ;
  • “Pertinent” – Le produit ou le contenu éditorial apporte des éléments de réponse et aide à résoudre le problème ou la demande;
  • “Mention” – Le produit est mentionné, mais n’apporte pas de valeur ajoutée;
  • “Hors sujet” – Le produit ne peut en aucun cas être mentionné.

Afin de répondre directement aux attentes des internautes, nous ne cherchons à produire que du contenu ayant une valeur éditoriale à Incontournable ou Pertinent.

Et surtout !! Nous ne publions jamais du contenu éditorial hors sujet.

3. Etape n°3 : se démarquer des autres sites

Pour que la mayonnaise prenne, ce n’est pas tout, il y a un autre ingrédient incontournable : la valeur du contenu.

Négligez cet aspect et vos efforts ne seront jamais suffisamment récompensés ou du moins pas à la hauteur de vos attentes.

Rien de nouveau sous le soleil me direz-vous. Car produire du contenu de bonne facture, c’est une lapalissade présente dans toutes les publications portant sur le même sujet. C’est le genre de conseil généralement vague qui génère bien souvent plus de questions que de réponses.

Voyons donc plutôt les 3 éléments qui déterminent le succès et la popularité d’un article.

1. Soigner autant le fond que la forme

Je sais que cet aspect peut être très subjectif. Pour lever tous les doutes, il convient de se poser les questions suivantes :

  • Est-ce que le contenu est visuellement attractif ? (design du site Internet, images, style des polices de caractères, etc.)
  • Est-il bien écrit ? (grammaire parfaite, excellente structure, paragraphe, lisibilité, histoire, exemples, etc.)
  • Est-ce que le texte répond à la question de l’internaute ?

Je sais que de nombreuses personnes ferment immédiatement un site Internet qu’elles trouvent moche. Je sais aussi qu’encore plus de personnes n’ont pas la patience de lire entièrement un article préférant sauter de paragraphes en paragraphe en espérant y trouver un élément de réponse.

C’est pour cela qu’il faut considérer ces trois notions (aspect, structure, contenu) comme indissociables. C’est ce qui vous permettra de répondre de manière évidente, directe et attractive à la question initiale. Vous passerez alors les écueils d’un zapping de vos contenus, baisserez sensiblement votre taux de rebond. Conséquence directe : vous accrocherez votre cible et améliorerez les métriques de votre site web.

2. Le caractère unique du contenu éditorial

Il est plus que probable que quelqu’un ait déjà produit un excellent article sur le sujet sur lequel vous voulez être référencé.

Des centaines de personnes même. Prenons par exemple “Comment augmenter le trafic d’un blog« .

Nombre de résultats pour comment augmenter le trafic d'un blog

Il y a plus de deux millions presque trois millions de résultats qui remontent sur cette recherche. Et certains de ces contenus sont d’excellents et émanent de blogueurs faisant autorité dans leur domaine.

Alors pourquoi est-ce que le monde aurait besoin d’un article supplémentaire sur le sujet ? Et surtout quelle sera la place de notre article sur Google ?

Si vous n’avez pas de bonnes réponses à ces questions alors je vous conseille de reconsidérer le sujet de l’article que vous souhaitez produire et envisager d’écrire sur un autre sujet.

Si malgré tout vous pensez en toute honnêteté écrire un article 100% unique, pensez alors à taper votre sujet d’article dans Google pour voir ce qu’il en ressort. Vous risquez d’être surpris.

C’est donc presque impossible de produire un contenu unique sauf dans des très rares exceptions ou votre entreprise est à l’avant garde de la technologie ou de l’industrie et innove constamment. Et pourtant même là, il sera difficile de produire un contenu unique.

Mais que faire pour donner un caractère unique à vos contenus ? Il me semble que le seul moyen est d’y ajouter une composante qui elle est bien unique, c’est la composante de votre expérience personnelle.

Prenons le cas de cet article qui s’inspire de cet article source. À première vue Il n’est donc pas du tout unique puisqu’un autre existe déjà qui dit exactement la même chose. Mais ce qui le rend unique d’une certaine manière, c’est lorsque je l’ai lu et ai reconnu une approche similaire à la mienne, des recommandations identiques à celles que je fais à mes clients ; j’y ai introduit les éléments liés à ma propre expérience. Les conseils qu’on trouve dans cet article sont illustrés par un cas concret, une expérience personnelle réussie, et c’est ça qui le rend unique .

Tout le monde est capable de donner des conseils généraux sur, par exemple, les meilleures manières de perdre du poids.

Mais si vous avez passé les 3 dernières années de votre vie à tester et expérimenter toute sorte de méthodes, d’excercies, de cure, de compléments alimentaires, vous serez très certainement en mesure de publier un article unique et à haute valeur ajoutée sur la façon de perdre du poids.

Si vous êtes une entreprise au lieu d’un particulier, cela fonctionne également. Vous pouvez parler de votre dernière expérience, d’un cas client, des problèmes que vous avez rencontrés dans votre activité et de la manière dont vous les avez surmonté, de vos conversations avec vos clients, vos partenaires, voir même vos concurrents.

3. La légitimité à publier un article de blog

Retournons à notre exemple de perte de poids. Si vous étiez en quête de recommandations pour « affiner votre ligne », préfèreriez-vous recevoir des conseils de la part d’une personne qui à une ligne parfaite ou d’une personne en surpoids ? La réponse est plutôt évidente non ?

Vous souhaitez apprendre de personnes qui maitrise le sujet ou qui ont obtenu des résultats convaincants. Des blogueurs et auteurs que vous estimez bien mieux qualifiés que vous pour parler d’un sujet donné ?

Et bien, même si n’êtes pas la personne la plus qualifiée pour traité un sujet, vous pouvez apporter votre contribution en jouant sur d’autres tableaux. Votre expérience, votre capacité à raconter des histoires, votre style, votre curiosité ou votre aptitude à trouver des solutions.

Et quand bien même vous ne seriez pas capable d’écrire vos propres contenus, vous pouvez également identifier les bonnes personnes capables de rédiger pour vous votre contenu éditorial et ainsi véhiculer vos idées et relayer votre expérience.

4. Etape n°4 : TOUJOURS promouvoir votre contenu

Maintenant vous devriez avoir à disposition un contenu éditorial qui répond aux critères suivants :

  • À fort potentiel d’audience ;
  • Susceptibles de déclencher des conversions (achat, remplissage d’un formulaire…) ;
  • De grande qualité et à caractère unique.

Donc c’est tout ce qu’il vous faut, c’est bien ça ? Pas si vite.

Favoriser le « netlinking » : l’acquisition de liens

Si vous espérez obtenir un bon classement dans les SERP sur les termes que vous avez retenu dans votre article et attirer ainsi un trafic organique ciblé, vous devez penser à promouvoir les pages de votre site Internet.

  • Tout simplement parce que plus de personnes liront votre article, plus il aura de chance d’attirer l’attention d’autres blogueurs. C’est le principe du « linkbaiting » ou acquisition de lien naturel.
  • Un meilleur netlinking favorise indéniablement un meilleur classement de votre site sur Google
  • Un meilleur ranking donc plus de trafic organique passif.

Le partager sur les réseaux sociaux et à votre réseau

Vous connaissez déjà les façons de relayer un article ou du contenu éditorial, mais en voici ceux que j’utilise habituellement :

  • Envoyer votre contenu via newsletter à vos abonnés ;
  • Poster vos articles sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, LinkedIn, Instagram …) ;
  • Soumettre vos articles sur des groupes Facebook / Linkedin ou à des des forums / communautés intéressantes pour votre activité ;
  • Se rapprocher des personnes qui ont mentionné vos articles ;
  • Contacter un blogueur influent pour lui faire part de votre dernière production.

C’est généralement ce que je fais lorsque nous publions du contenu éditorial pour nos clients. Mais si promouvoir un article est une très bonne chose, le faire plusieurs fois sur un réseau social est d’autant plus souhaitable. En fonction de l’actualité, n’hésitez pas à repartager vos publications quelques jours ou semaines après leur mise en ligne.

Les personnes dans votre entourage ou dans votre sphère professionnelle pourraient également être intéressées pour lire votre dernier édito. Autre astuce : partager un lien lors d’un échange de mail avec un client ou un prospect. Si un client me pose une question ou que je souhaite expliquer nos méthodes, je n’hésite jamais à relayer un de mes articles qui explique exactement l’approche et donne en plus des exemples concrets. De cette manière si la personne le souhaite elle peut en savoir beaucoup plus. J’ajoute aussi régulièrement des liens vers mes articles lorsque j’envoie mes devis. Non seulement la personne dispose de beaucoup d’information sur notre façon de travailler, mais il arrive également qu’elle relaye elle-même ce contenu et devienne ainsi prescriptrice de nos services.

Enfin, vous pouvez utiliser le levier du post sponsorisé sur Facebook ou Twitter. J’utilise les deux pour nos clients et pour moi-même, et les résultats obtenus sont souvent très rentables.

Mais n’oubliez pas que si votre contenu est très qualitatif, l’effort que vous aurez à déployer pour le promouvoir ne sera pas si important que cela, car il se répandra de lui-même.

Etape 5. Recyclez les vieux posts

Un site Internet c’est un peu comme une maison : il y a toujours besoin de faire des travaux et de rafraîchir des pièces afin qu’elles restent au goût du jour. Pour une page web, c’est pareil. Si vous constatez une baisse de trafic, il ne faut pas hésiter à le compléter avec du texte, des vidéos, des images. Une simple requête sur Google portant sur le sujet de la publication permet de découvrir des points manquants ou des sections à approfondir.

Google appréciera de constater que votre page web est vivante et il est fréquent de constater une augmentation du nombre de visiteurs dans la foulée.

4. Conclusion

Clairement, pour augmenter le trafic d’un blog ou d’un site Internet, il y a bien plus de choses à faire que les concepts que je viens d’exposer brièvement.

Mais si déjà vous les intégrez à votre ligne éditoriale, vous aurez mis en place les fondations qui vous aideront à bâtir votre succès.

Il ma fallu plusieurs années pour savoir ce qui est important lorsqu’on cherche à produire du contenu éditorial qui fonctionne et qui génère des visites de qualité. Principalement parce qu’on trouve de tout et son contraire à ce sujet sur le web, mais également parce que les règles de référencement et notamment les algorithmes de Google changent constamment.

Sachez que je poste ici régulièrement mes retours d’expériences, mes cas clients, mes analyses et des conseils sur les outils que j’utilise. Aussi, si vous souhaitez augmenter le trafic de votre blog ou de votre site, je vous recommande de vous abonner à notre contenu et vous recevrez tous mes articles qui parlent de choses que j’ai éprouvées et expérimentées « dans la vraie vie » 🙂 et qui fonctionnent réellement.