Tout comme les GAFA, l’entreprise russe Yandex, notamment spécialisée dans la recherche Internet, a su se diversifier et propose une offre tentaculaire de services liés au numérique.

Comment est né ce géant du Web ? Yandex est-il une alternative fiable à Google, notamment en France et en Europe ?

Découvrez toutes les informations essentielles pour décrypter ce phénomène.

 

Yandex : zoom sur le géant Internet russe

Surnommé le Google russe, à l’origine, Yandex est un moteur de recherche lancé depuis Moscou en 1997 par Ilya Segalovitch (décédé en 2013) et Arkady Volozh. Le nom « Yandex » est dérivé de : « Yet ANother inDEXer ».

Yandex co-Founders Ilya Segalovitch et Arkady Volozh

Yandex co-Founders Ilya Segalovitch et Arkady Volozh

 

Tout comme son homologue américain Google, Yandex s’est depuis diversifié, allant au-delà de l’essence basique du moteur de recherche. L’entreprise propose aujourd’hui de nombreux services (plus de 50 !) :

  • En 2002, Yandex a lancé son service de paiement en ligne : Yandex.Money.
  • En 2011, c’est le traducteur automatique Yandex.Translate qui fait son apparition.
  • En 2018, la société se lance dans la commercialisation de smartphones.
  • Beaucoup d’autres services existent, comme : la livraison de nourriture (Yandex.eda), des services de covoiturage et de VTC (Yandex.taxi en partenariat avec Uber), un système de messagerie email (Yandex.Mail), un service de cartographie (Yandex.Maps), un navigateur web (Yandex Browser), etc.
  • En septembre 2020, Yandex annonçait le début des négociations pour acquérir un des leaders de la fintech : la banque en ligne russe Tinkoff Bank.

À noter : les nombreux partenariats mis en place par Yandex ont accéléré son développement. Par exemple, en Russie et en Turquie, Yandex est le moteur de recherche par défaut du navigateur web Mozilla Firefox.

Si à ses débuts, Yandex était présent uniquement en Russie (Yandex.ru), il a désormais une version internationale globale : Yandex.com. En 2011, l’entreprise fait son entrée à la bourse de New-York.

 

Les points forts de Yandex, le moteur de recherche russe

L’ambition du PDG et fondateur de Yandex, Arkady Volozh, est claire : « rendre l’expérience Internet plus rapide, plus facile et plus sûre pour tout le monde ».

Le navigateur Yandex

Le navigateur Yandex

Cette aspiration se retrouve naturellement à plusieurs niveaux dans les services proposés par Yandex, par exemple :

  • Le navigateur Yandex : comme Google Chrome, il propose un socle open source. Cela signifie qu’il peut être réutilisé et modifié par tous. Il s’appuie sur la technologie Turbo, ce qui garantit une rapidité de navigation optimale. Enfin, il possède un antivirus intégré, afin que les recherches effectuées par les internautes soient entièrement sécurisées.
  • Le moteur de recherche Yandex : il fonctionne globalement de la même manière que les moteurs de recherche les plus connus (Google, Bing, etc.). Mais, il possède une particularité intéressante : si les résultats de recherche proposés par Yandex ne vous conviennent pas, le moteur propose des boutons menant directement vers ceux de Google et Bing en bas de page.

 

Qui est le plus utilisé : Google ou Yandex ?

Les services Yandex

Contrairement aux idées reçues, Yandex n’est pas le moteur de recherche le plus utilisé par les russophones. En revanche, grâce à l’ensemble des services proposés par l’écosystème Yandex (actualités, météo, shopping, cartes, taxi, etc.), il est incontestablement le site le plus visité en Russie.

Comparaison Yandex vs Google

Rapidement après son lancement et pendant des années, le moteur Yandex était plus populaire que Google en Russie, mais il a récemment été dépassé par son principal concurrent (en juillet 2019). Même si la progression de Google continue, rien n’est encore joué puisque Yandex détient aujourd’hui encore plus de 39 % de parts de marché sur son volet moteur de recherche (*Source : * Statcounter, septembre 2020 ).

Le moteur russe est utilisé dans beaucoup d’autres pays, et se place en deuxième position derrière Google, notamment dans la plupart des anciens pays membres de l’Union soviétique : 19,57 % (stable) de parts de marché en Biélorussie, 16,74 % (en progression) au Kazakhstan, 16,13 % (en progression) au Tadjikistan, 14,9 % (stable) en Ouzbékistan et 14,41 % (stable) en Turquie, etc. (Source : Statcounter, septembre 2020).

Le saviez-vous ? Depuis 2017, Yandex est interdit en Ukraine. En passant par un VPN, certains internautes contournent cependant cette interdiction pour continuer à l’utiliser.

 

À l’échelle internationale, Yandex reste un outsider : il se place pour le moment en 5ème position, avec 0,54 % de part de marché (Source : Statcounter, septembre 2020), derrière Google (92,27 %), Bing (2,83 %), Yahoo (1,58 %) et Baidu (1,14 %) (le moteur chinois).

Dans notre article dédié aux alternatives Google découvrez les autres moteurs de recherches alternatifs à Google généralistes, écologiques et solidaires, vie privée, enfants….

 

Comment être référencé sur Yandex ?

Depuis l’ouverture de Yandex à l’international avec yandex.com, il est devenu plus courant de voir les pages de son site Internet indexées sur le moteur, sans être noyées au milieu des résultats de sites russes.

Yandex Webmaster Tools

Yandex étant un moteur de recherche en pleine expansion, il peut être intéressant de savoir quels sont les facteurs clés de succès d’un bon référencement dans ses SERP (Search Engine Result Pages) :

  • La première étape est d’utiliser Yandex Webmaster Tools. Similaire à la Google Search Console ou à Bing Webmaster Tools, ce service d’analyse gratuit vous permettra de monitorer la performance de votre site.
  • Les éléments importants pour le référencement sur Yandex sont proches de ceux de l’algorithme de Google :

En adoptant des critères de SEO comparables à ceux de Google, Yandex se place dans la même logique que le leader mondial. Vous voulez gagner des places en SEO dans Google tout en favorisant vos résultats dans Yandex, voici une méthode en 4 étapes pour rapidement gagner des positions dans ces moteurs.

Guide gratuit du référencement naturel

Vous pouvez consulter notre guide gratuit du référencement pour identifier toutes étapes d’un bon référencement.

 

Yandex est loin d’avoir fini de faire parler de lui. Avec sa progression de chiffre d’affaires de 40 % en 2019 par rapport à l’année précédente (soit 588 millions d’euros au total), et le rachat prochain de Tinkoff, fleuron de la fintech russe, l’appétit de Yandex paraît sans limite.

Affaire à suivre.